Le raffineur tessinois Valcambi collabore avec une société des Emirats, Kaloti, qui se fournit largement en métal jaune auprès de milices criminelles au Darfour, dénonce Swissaid. L’ONG estime que les contrôles sont trop laxistes.

lire l’article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.